Mélodyn | Robin Foster en carte blanche au Festival du Bout du Monde
3399
post-template-default,single,single-post,postid-3399,single-format-standard,mkd-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,burst-ver-1.6,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,vertical_menu_background_opacity_over_slider vertical_menu_background_opacity_over_slider_on, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Festival du Bout du Monde confie, chaque jour, une carte blanche à un artiste : Robin Foster aura sa carte blanche le samedi 3 août 2019 et sera accompagné de Dave Pen et Madelyn Ann pour la création d’un concert unique, accompagné d’une projection d’image de la Presqu’île.

En commandant à Robin Foster l’illustration sonore d’un documentaire dédié à la richesse et la beauté d’un territoire dont le point le plus oriental est Pont-de-Buis et le plus occidental Camaret, la communauté de communes Presqu’île de Crozon Aulne Maritime lui a offert un excellent prétexte pour donner une suite à son album « Peninsular » de 2013. Dans ce qui est son cinquième opus, « Pen Insular II (The Bridge) », le compositeur-guitariste, Britannique installé en Finistère depuis une vingtaine d’années et désormais Camarétois, embarque l’auditeur dans un de ces périples « post rock cinématique » dont il a le secret. © Le Télégramme